PhD2

Actualités

En partenariat avec l’ICAM et l’IBISC, Université d’Evry Val d’Essonne, la Société MICRONIQUE a été sélectionnée par la Région d’Ile de France dans le cadre du 1er appel à projet PhD².

Le projet PhD² prend en charge la rémunération d’un Doctorant pour la période de sa thèse.

Le sujet de thèse retenue est, dans le cadre du DIM, Objets et systèmes communicants – interface homme machine

Modélisation, simulation et optimisation des chaînes de production pour les petites et moyennes séries dans le cadre de l’industrie 4.0

Ce soutien de la Région Ile e France permettra à la Société MICRONIQUE de conforter son projet Industrie du Futur.

ICAM : Institut Catholique des Arts et Métiers de Paris-Sénart

IBISC : Informatique, Biologie Intégrative et Systèmes Complexes

DIM : Domaines d’Intérêts Majeurs franciliens

Modalités de sélection des projets

Les projets soumis seront évalués par les DIM et sélectionnés selon les critères suivants :

Les critères scientifiques :

  • Intérêt scientifique et caractère innovant du projet de recherche ;
  • Degré d’intégration de la dimension numérique dans le projet de recherche ;
  • Qualité des équipes scientifiques impliquées dans le projet ;
  • Qualité de l’approche et adéquation du calendrier du projet avec la durée du contrat ;
  • Cohérence de la répartition des travaux entre le laboratoire de recherche et le partenaire socio-économique ;
  • Profil des encadrants (environnement et taux d’encadrement) ;
  • Profil du candidat doctorant ;

Les critères d’impact :

  • Inscription du projet dans les stratégies régionales en matière de recherche, d’innovation et de développement économique,
  • Adéquation entre le projet de recherche et la dimension numérique associée ;
  • Intérêt du projet pour le partenaire socio-économique et pour le laboratoire (retombées attendues)
  • Degré d’implication (présence, accès aux données…) du doctorant dans le laboratoire et chez le partenaire socio- économique ;
  • Participation du partenaire socio-économique à l’intégration et à la formation du doctorant ;
  • Qualité du partenariat entre le laboratoire et le partenaire socio-économique
  • Le niveau de co-financement du projet (complément de salaire par exemple), en tenant compte des catégories d’entreprises en termes de taille et de capacité de l’entreprise à y contribuer.

Laisser un commentaire